Rechercher

<< Précédent - Suivant >>


SERA MAITRE DU MONDE QUI SERA MAITRE DE L AIR


La création de l'aviation militaire française, par Claude Carlier

Code article: L11142



SERA MAITRE DU MONDE QUI SERA MAITRE DE L AIR




«Sera maître du monde, qui sera maître de l'air» écrivait Clément Ader au début du XXe siècle. Rarement affirmation aura été aussi exacte.
Le premier intérêt du ministère de la Guerre pour un appareil plus lourd que l'air remonte à 1892 avec le financement de l'«Avion» de Clément Ader ; il est suivi par les tentatives d'achat du «Flyer» des frères Wright en 1906 et 1907. Il faut attendre 1909 pour que l'armée française achète ses premiers aéroplanes et commence les premières expérimentations où tout est à découvrir, à inventer, à tester, à rendre opérationnel.
En 1910, est créée, dans l'armée de terre, une Inspection permanente de l'aéronautique militaire, première étape d'une longue évolution. De son côté, la marine met en place une aviation maritime. Les armées françaises, terre et mer, sont ainsi les premières au monde à faire l'expérience de l'introduction des aéroplanes dans leurs dispositifs.
Au Sénat et à la Chambre des députés, des débats animés démontrent toute l'importance donnée au fait aérien car il s'est trouvé des ministres de la Guerre et de la Marine, des généraux, des amiraux, de jeunes officiers, suffisamment lucides pour - parfois sous la contrainte de l'opinion publique et de la presse - faire admettre et, quelquefois, imposer l'arme nouvelle.
Une importante recherche dans les archives a permis une approche nouvelle de cette création en replaçant les événements dans leur contexte politique, militaire, industriel, humain. Les documents et témoignages, souvent inédits, sont abondamment cités, permettant de mieux comprendre ceux qui ont créé l'aviation militaire française.

       Format: 15.5 X 24.0 cm       
       363 pages

septembre 2004                   ISBN : 978-2-7178-4918-9
ECONOMICA




euro 29.00





Quantité