Rechercher

<< Précédent - Suivant >>


PLANEURS AU-DESSUS DES VOLCANS


Par Jean Barnérias

Code article: L10532



PLANEURS AU-DESSUS DES VOLCANS




Malgré les multiples tentatives réalisées depuis la fin du 19ème siècle ce n'est qu'en juillet 1920, en Allemagne, qu'un planeur put rester en l'air 2 minutes et 20 secondes, record qui sera porté à 21 minutes en 1921. 
Ces évènements interpelleront le milieu aéronautique français qui va organiser un Congrès Expérimental de vol sans moteur au Puy de Combegrasse, à une vingtaine de kilomètres au Sud-Ouest de Clermont-Ferrand, du 6 au 20 août 1922. Les expérimentations françaises se poursuivront les années suivantes, tant à Vauville près de Cherbourg qu'à Biskra en Algérie. 
La création de l'AVIA en 1929 va structurer cette activité grâce à un programme national de développement du vol sans moteur. Celui-ci prévoit la création d'un institut d'aérologie installé sur un site approprié. 
Rappelant les péripéties de la période 1922-1930, l'ouvrage relate la recherche de ce site, les premières prospections menées en Auvergne, la découverte du site de La Banne d'Ordanche et les premières campagnes menées par l'Aéro-Club d'Auvergne et l'AVIA en 1931 et 1932. Au fil des chapitres le lecteur découvrira le démarrage du Centre National de Vol sans Moteur et la "Grande Semaine de Vol à Voile de La Banne d'Ordanche" en 1933, les premiers records en 1934 et 1935, la consécration du site devenu "La Mecque" du vol à voile français en 1936, l'impact de la création de l'Aviation Populaire sur son fonctionnement et le premier Concours National de Vol à Voile en 1937, l'activité normalisée des années 1938 et 1939 ainsi que le chant du cygne du site devenu simple Centre Sportif Aérien en 1941 et 1942. 
Relater les évènements qui ont marqué son existence a été difficile en raison de l'absence d'archives officielles et ce n'est que par de très nombreuses recherches que certaines périodes ont pu être documentées. De même la documentation iconographique, essentiellement constituée de photographies d'amateur rassemblées après beaucoup d'efforts, a nécessité de nombreuses heures de retouches pour pouvoir être utilisée. 
L'ouvrage comprend de nombreuses annexes relatant les aspects spécifiques du foncier, de la route d'accès et des campagnes aérologiques menées localement. A celles-ci s'ajoutent les listes malheureusement incomplètes des personnels ayant volé sur le site, des brevets obtenus ainsi que des planeurs utilisés. 
  • Format 21 x 29,7 
  • couverture cartonnée 
  • 235 pages 
  • plus de 200 photos d'époque. 
Dec 2007 ISBN 978-2-9529284-0-3 
FFVV 
Frais de port 7,50€ 


L'AUTEUR 
L'auteur est né à Vichy quelques mois avant le premier vol réalisé à La Banne d'Ordanche et, collégien, a découvert le planeur en construisant des modèles réduits quelques mois après les derniers vols de 1942. Il débutera sa formation de pilote en 1946 à Vichy, sur les modèles de planeurs qui volaient à La Banne en 1942 et aura l'occasion de piloter, plus tard, l'AVIA 40 P n° 30 qui volait sur le site en 1937. Il a très bien connu Max Gasnier, ainsi que Georges Abrial, André Langlais, Eric Nessler et Jean Noirtin, qui furent des acteurs importants de l'épopée de notre premier Centre National. 
Ayant beaucoup volé dans les Alpes du Sud, c'est un connaisseur du vol de montagne, ce qui lui donnera l'opportunité de commémorer le vingtième anniversaire de la première traversée des Alpes en planeur de France en Italie, en emmenant son auteur Félicien Noin en 1973, de Gap à Turin. Détenteur de l'Insigne de Diamants depuis 1960, il a pratiqué le Vol à Voile durant plus de cinquante ans dans les Alpes, la région parisienne et la pampa argentine. 
Membre de la Commission Historique de la F.F.V.V. Jean Barnérias a réalisé plusieurs recherches publiées dans la collection "Vieilles Plumes".




euro 35.39





Quantité