Rechercher

<< Précédent - Suivant >>


L'AVIATION CIVILE


Une administration dans Paris, par Pierre Lauroua

Code article: L11135



L'AVIATION CIVILE




L’aviation civile, c’est avant tout des avions, petits ou grands, Stampe ou Airbus, des aéro-clubs et des compagnies aériennes, des pistes en herbe et des aéroports, des vigies spectaculaires et des centres de régulation invisibles… C’est aussi une Administration de l’Etat, avec ses services et ses bureaux, chargée à la fois d’encourager l’activité et de la contrôler, avec un objectif majeur : la sécurité du transport aérien.
L’aviation fut d’abord expérimentale, puis sportive, sans autres buts que l’ivresse du pilote et le plaisir des foules qui assistaient aux exploits. La première guerre mondiale vint bouleverser ce temps aussi enthousiaste que risqué ; elle transforma l’avion encore fragile en outil de destruction avant de rendre quelques années plus tard à la vie civile machines devenues inutiles et pilotes sans emploi. Qu’en faire ? L’idée se fit jour que l’avion, qui n’avait pas été conçu pour ça, pouvait servir de moyen de transport. Il fallait organiser la chose et le Gouvernement mit en place dès 1919 un organisme de coordination générale de l’Aéronautique comportant déjà un service de la Navigation aérienne.
Tout au long du XXe siècle, l’aviation est restée une aventure, de plus en plus technologique et accompagnée d’une sophistication des structures de l’Etat qui veillaient sur sa croissance. Mais cette Administration toute jeune, dans laquelle le civil resta longtemps marié au militaire, ne disposait pas de lambris pour abriter ses directions et ses bureaux ; elle s’est longtemps déplacée dans Paris, semant au fil du temps, et notamment dans la France désorganisée de l’après-guerre, des enfants dans presque tous les arrondissements.

       Format 22x22
       452 pages

janvier 2014                 ISBN : 978-2-11-129156-0
DGAC




Non commercialisé





Quantité